RSS




Esme V. Wiherheimo

" Invité "
Who am i !

Message Dim 12 Mar - 0:13
mon avatarEsme V. Wiherheimo

Esme V. Wiherheimo

Black Rock Shooter

  • prénom(s)Esme Vilja
  • nomWiherheimo
  • sexeFéminin
  • âge15 ans
  • métier (si Humain)//
  • nationalitéFinlandaise
  • raceTraqueur
  • Arme (si Traqueur)
  • Canon à main
mon avatar

caractère

I'm the death, but not really.

Esme a toujours eue un lien...étrange, avec la mort. Comme une sorte de fascination singulière pour son âge, la rendant insensible au constat de la violence ou de la cruauté humaine. C'est limite si la guerre l'intriguait, l'amusait tel un jeu auquel il fallait absolument gagner, même au prix de sa propre vie. Peut-être était-ce tout bonnement car «la vie» ne représentait qu'un élément futile pour elle, quelque chose dont elle n'arrivait pas réellement à considérer l'importance.

Esme, égoïstement, n'est jamais arrivé à analyser les autres, ni à faire preuve d’empathie à leur égard. Ses camarades de classe et son image auprès de ceux-ci ne l'on jamais importés non plus. Personne ne cherchait son contact, la trouvant trop «bizarre», décalée par rapport à la masse; le peu de personnes s’aventurant dans son monde se trouvaient face à une personnalité impulsive, sans aucun tact, ce qui la rendait difficile d'approche.
Ainsi, elle s'est habituée à la solitude, et passait son quotidien à l'écart du groupe. La seule chose qui éveillait de bonnes opinions à son égard était probablement son comportement studieux et exemplaire en classe, et sa présence constante au tableau d'honneur. Cela était notamment dû à ses excellentes notes en Histoire, matière aisée pour elle qui sait avoir bonne attention et mémoire, mais aussi grâce à son acharnement constant pour réussir.

Malgré son air généralement froid et refermé, Esme éprouve énormément d'affection pour sa famille; elle respecte excessivement son père et a beaucoup d'attachement pour son petit frère, avec qui elle était très proche. Elle aimait avoir une influence protectrice à son égard; malgré ses énervements successifs contre lui et les petites piques qu'elle aimait lui envoyer constamment pour le faire pleurer. C'était la seule personne avec qui elle partageait une passion commune autour des récits de guerre que leur racontait leur père, le seul homme qui savait d'ailleurs canaliser Esme lors de ses crises de nerf quotidienne. Il disait qu'il adorait voir sa fille se mettre en colère contre chaque épreuve jusqu'à ce qu'elle lui cède, que cela représentait sa force; et c'est avec cette philosophie qu'Esme, après sa mort, continue de chercher assidûment les âmes sans jamais songer au pardon ni à l'abandon.

Maintenant qu'elle est au service de la Faucheuse, le manque de sa famille représente un vide dans son cœur. Depuis toujours, elle continue, dans l'ombre, de veiller sur son petit frère ayant grandi jusqu'à la dépasser, d'un œil toujours aussi protecteur et fraternel.
mon avatar

histoire

My name is Esme

Esme est une jeune fille née en Finlande, en 1980. Une demoiselle aux longs cheveux ébènes et aux yeux d'un bleu limpide.
Elle a vécu sa vie entourée d'une famille de maigre envergure; juste de ses parents et de son petit frère Arno. Cela ne la dérangeait pas plus que cela, car bien que sa mère eut toujours été d'un naturel strict et autoritaire; son père quant à lui régulait la balance avec une attitude souvent amante et valorisante à son égard.

Le fait de passer le clair de son temps en compagnie de son père et son petit frère la rendait presque garçon manqué; elle avait tendance à se disputer souvent avec sa matriarche, qui était désespérée par son insociabilité, et lui mettait souvent la pression afin qu'elle préserve d’irréprochables résultats scolaires.
Elle n'arrivait pas à comprendre l'attention inconvenante que possédait sa fille pour les récits guerriers: elle passait son temps à regarder des documentaires traitant d'armements et de tueries, faisait des recherches interminables sur des conflits mondiaux – en prétextant qu'elle ne faisait qu'étudier son Histoire -, et adorait inlassablement jouer à des jeux de guerre ou de combat, dont la violence semblait juste écœurante aux yeux de  sa mère.

Elle rendait son mari responsable de la différence de sa fille, et lui reprochait de raconter constamment sa vie de soldat aux enfants dès qu'il rentrait à la maison. La manière dont Esme buvait ses épopées, comme envahie par une passion enivrante, n'était pas normal selon son point de vue.
En plus de cela, la jeune fille traumatisait son petit frère en lui partageant d'horribles histoires d'homicides et de tortures, avec le langage le plus cru possible, rien que pour le plaisir de se moquer de lui lorsqu'il fuyait en courant. Cela amusait davantage son père, qui savait que malgré tout, Esme était la première à défendre Arno et à passer tout son temps à ses côtés. Il aimait beaucoup sa fille et n'hésitait jamais à la consoler après un coup dur ou une dispute avec sa mère, ainsi qu'à lui démontrer énormément de fierté malgré sa personnalité compliquée à gérer.
D'ailleurs, sous les demandes de sa fille, il finit par enseigner en cachette à Esme le maniement des armes, entre autre celui du fusil qu'elle a rapidement sue gérer à la perfection. Afin que sa mère ne se doute de rien, elle lui sortait souvent comme alibi qu'elle prenait des cours supplémentaires; chose à laquelle elle a toujours doutée – quelle serait l'utilité de cours supplémentaires dans son cas? - mais qu'elle a toujours approuvée malgré tout, ne pouvant lui reprocher d'étudier.

C'est en Mai 1995 qu'Esme est morte, lors d'un cours ayant l'air comme les autres. Elle était au premier rang, concentrée, sans prêter attention, contrairement à ses camarades, aux cris d'horreur qui s'imposaient de plus en plus dans les couloirs. C'est au dernier moment, en remarquant une foule d'étudiants fuir par la cour de récré, que le professeur mis fin à son enseignement dans la panique en recommandant à ses élèves de fuir par la porte au fond de la salle. La jeune brune se leva, sans comprendre, lorsqu'un élève fit constater sous un hurlement tremblant que la sortie désignée était fermée à clef. L'adulte chercha à réagir, mais il était trop tard; un fou furieux armé d'une mitraillette était entré par la porte principale, et tirait aveuglément dans la foule en abattant sans aucune pitié la professeur, qui n'eut même pas le temps de donner de la voix. La dizaine de survivants restant pleurèrent et se tassèrent hâtivement contre le mur, en essayant de se cacher les uns les autres sous les larmes et la peur. Tous, sauf Esme, dont chacun criaient le nom à s'en égosiller la gorge. Elle était restée debout, l'expression impassible face à l'agresseur. Comme si aucun soupçon de peur ne traversait ses veines à la vision des cadavres de ses pairs. Seul un léger brin de confusion scintillait dans son regard, comme si elle pensait à une blague.
Le terroriste l'a fixé durant un temps très court, mais durant un temps. Comme légèrement étonné par un tel esprit. Mais tout s'est passé très vite lorsqu'il lui a tiré dessus, avant de te tuer chacun des autres élèves de la salle sans ne laisser aucune vie sur son passage. L'homme aurait ensuite cherché à courser les fuyards avant de tomber de fatigue et de se tuer lui-même, d'une balle dans la tête.

Esme avait donc goûté à la mort, à son amertume, à son néant. Pourtant, elle n'avait l'impression de n'avoir ressenti aucune douleur. Elle n'avait même pas eue de temps à lui accorder, pareil pour la peur.
C'était plutôt décevant, tout en correspondait bel et bien à ses attentes. La vie, comme la mort, n'avaient bel et bien aucune valeur, et ne cela ne lui semblait pas du tout difficile à accepter. Du moins, sur le coup.
C'est ainsi après sa mort que la Faucheuse la recruta afin de devenir Traqueuse, offrant comme argument son âme guerrière et combative. Elle accepta sans problème sa nouvelle vocation, heureuse de pouvoir enfin se battre comme elle l'eut toujours souhaitée de son vivant. Son arme Berserk étant un canon à main, elle n'eut que peu de difficultés à apprendre à la connaître ainsi qu'à la maîtriser de manière acceptable, grâce aux précieux enseignements de son père et les connaissances acquises de ses nombreuses recherches. Elle apprit à le manier de sorte à la rendre puissante et précise, malgré son poids que ses bras juvéniles avaient du mal à assumer.


En dépit du temps, des remords finirent par grossir dans l'âme d'Esme. Sa famille, son père, sa mère, son frère, lui manquaient terriblement. Elle ne s'était pas rendu compte de ce à quel point être réellement seule pouvait être souffrant, même après avoir trépassé. Son âme avait peur d'être oubliée après toutes ces années, de n'avoir plus aucune importance auprès de ces personnes qui l'acceptaient et qui l'ont tant aimés. C'était difficile pour elle de ne pas finir par partir à leur recherche. Après des jours de quête acharnée, elle arriva tout de même à retourner sur les traces de son petit frère.

Celui-ci avait maintenant 27 ans, et était devenu fonctionnaire au Japon. C'était un humain doué, capable de la voir, même de la toucher. Lorsqu'il l'aperçut pour la première fois, il pensait avoir des hallucinations, mais de jours en jours ils conversèrent de plus en plus, et Arno s'habitua à sa présence sans vraiment la comprendre.
Il lui expliqua alors la réaction dévastée qu'a pu avoir leur famille après la mort de l'adolescente, le décès de leurs parents qui a suivi, puis comment Arno a continué sa vie sans plus personne pour le protéger. Tout cela fut assez difficile à entendre pour Esme, qui n'était sûrement pas prête pour autant de révélations; mais le fait d'avoir encore une place après toutes ces années dans le cœur de son frère la rassurait au plus profond d'elle-même.

Dorénavant, elle continue de veiller sur Arno tout en allant lui parler de temps à autre, lorsqu'elle n'est pas à la poursuite d'une âme égarée. En parallèle, elle continue de s'investir pour la Faucheuse avec énormément de soin et d'application, mais plus que par fidélité; avec le désir secret de retrouver l'âme de ses parents décédés et encore confus intérieurement par la mort soudaine de leur fille. Elle souhaite les ramener au paradis afin qu'ils puisse trouver l'apaisement et la prospérité qu'ils méritent.

Behind the screen

parce que t'es probablement pas un ordi

Salut tout le monde ♥

Eh bien, moi, c'est Hanata, et je suis d'avance impatiente de faire votre connaissance !  
J'ai découvert le forum via un forum de pub si je me souviens bien. J'ai mis longtemps avant d'oser m'inscrire, mais comme vous aviez l'air tous gentils et que le contexte me plaisait, j'ai décidée de tenter en jouant ce prédéfini qui m'a tapé à l'oeil ~

Je préviens ici que, vivant dans un internat aux horaires très strictes, je risque toujours de mettre un peu de temps afin de répondre aux RPs (style 1 ou 2 jours, au delà, j'essaierais de vous prévenir par MP).
Je ferais tout de même de mon mieux pour être la plus active possible avec Esme.

Des poutoux !  nya  
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas

Esme V. Wiherheimo

" Invité "
Who am i !

Message Dim 12 Mar - 0:51
BIENVENUE A TOI !

Le premier prédéfini de prit, c'est beau ça. keur
T'as déjà tout fait, du coup juste courage pour ta couleur. ♥
Revenir en haut Aller en bas

Esme V. Wiherheimo

" Invité "
Who am i !

Message Dim 12 Mar - 10:57
Hé hé, oui ! C'est toujours beau de voir un forum grandir. ^^

Merci beaucoup ♥
Revenir en haut Aller en bas

Esme V. Wiherheimo

avatar
Ame
Who am i !

Message Dim 12 Mar - 11:02
Hellooooo dear ~

Ta fiche est-elle bien terminée ? Ça m'a l'air parfait tout ça ♥
Revenir en haut Aller en bas

Esme V. Wiherheimo

" Invité "
Who am i !

Message Dim 12 Mar - 11:06
Hi ! ♥ En effet, c'est le cas. Elle est toute finie, toute propre. :)
Revenir en haut Aller en bas

Esme V. Wiherheimo

" Invité "
Who am i !

Message Dim 12 Mar - 15:46
Bienvenue ♥

C'est chouette d'avoir pris un prédéf.
Tu es belle !!
Revenir en haut Aller en bas

Esme V. Wiherheimo

" Invité "
Who am i !

Message Dim 12 Mar - 15:48
Merci beaucoup ♥

Je vais rougir, uh uh.
Revenir en haut Aller en bas

Esme V. Wiherheimo

avatar
Ame
Who am i !

Message Dim 12 Mar - 19:36

Validé !

Maintenant que ta fiche est terminée, tu peux aller faire un tour ICI pour faire une demande de rp, LA pour écrire les relations de ton personnage, et PAR ICI si tu es sentimental et qu'écrire dans un journal c'est ton truc. Et si tu veux poster un scénario pour ton personnage, c'est JUSTE LA.

On espère que tu passeras de bons moments sur MoS et que tu t'y plairas ♥
Si tu as la moindre question n'hésite pas à t'adresser au staff, il se fera un plaisir de te répondre. Tu peux contacter EVA ou REN à tout moment de la journée.

Au plaisir de rp avec toi ♥
© PRIDE SUR LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» A minuit, le carrosse redevient citrouille [Kylian & Esme] TERMINE
» Passe moi la bague au doigt [PV Esme]TERMINE
» Kovu, frère d'Esme/ Soldat de 2nde ligne, 1 an et 3/4 (fini!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Melancholy of Souls :: Et puis... la lumière :: Recensez-vous ! :: Abandonnés-