Rubis † pls tell me.

Invité
Message Mer 25 Jan - 18:16
mon avatarRubis

RUBIS WOODSBERRY

Lottie Person • Snotgirl

  • prénom(s)rubis
  • nomwoodsberry
  • sexefemme
  • âge24 ans
  • métieprostituée
  • nationalitéaméricano-danoise
  • racehumain d (?)
  • Arme (si Traqueur)//
mon avatar

caractère

rubis, qui es-tu ?

« Regarde-la, elle s'en va déjà. »

T'es libre, Rubis. De ceux qui s'envolent en un claquement de doigt. Tic. Tac. L'heure passe et déjà tu n'es plus là. T'es volatile, Rubis. Tu apparais le soir pour disparaître au petit matin. T'as aucun attachement, Rubis. T'aspire à vivre librement, mais ici c'est un peu peine perdu. T'es un oiseau en cage, Rubis. Mais un oiseau qui continue de voler, qui continue de respirer comme il peut. De ta voix forte, tu revendiques, Rubis. Tes idées. Tes envies. Tes passions. Tes désirs. Tes sentiments. Tes peines. Tes pleurs. Tes colères. T'es chiante, Rubis. De ces femmes qui ouvrent grandes leurs gueules pour crier, qui n'ont pas peur d'être épiées. T'es une femme pleine de passion, Rubis. T'aime le contact physique quand tu le souhaites, t'aime te sentir désirée quitte à être détestée quand tu romps le silence. T'es pas facile tous les jours, Rubis. Pourtant t'es pas méchante au fond. Seulement de celles qui savent s'exprimer en tout temps.

« Regarde-la, elle respire. »

Ouais, tu respires, Rubis. T'as envie de respirer, t'as envie de vivre. Tu t'en fous que ce monde te voit, qu'il réalise ce que tu es, que tu n'es qu'une poupée forcée toute la journée. T'es pas pudique pour un sou, Rubis, t'es pas une sainte ni touche. Non, toi tu vis des plaisirs de la chair même si t'en deviens dégoûtée. Tu n'as pas choisi d'être une prostituée. Derrière ton éducation posée, tu n'as jamais pensé à être payée pour coucher. Honnêtement tu ne fais que mentir, Rubis. Parce que tu n'aimes pas cela, coucher pour vivre, mais t'as plus le choix. Comme une grande tu dois continuer d'essayer vainement d'avancer, mais au fond ça te ronge. T'es sincère d'ordinaire, Rubis. Pourtant tu sais être une vraie garce, une vraie hypocrite. T'as un petit côté mesquin, Rubis, peut-être pour te venger de ta vie. Et une jalousie sans fin. Les deux font souvent pas bon ménage. Ta liberté se voit très vite emprisonnée par les hommes, alors t'en garde plus depuis longtemps. Ils disparaissent aussi vite que toi. C'est ta façon de cacher tes pires côtés, Rubis, ce côté bien trop émotif. Mais il y en a d'autres. Derrière ce sourire. Derrière cette bonne humeur. Derrière cette ardeur. T'es une femme qui se pose trop de questions, Rubis. Sur la vie en elle-même. Sur tes buts. Sur tes choix. Mais toi, ouais toi tu préfères fuir tout ça. Alors tu te lèves tous les matins en te disant ; aujourd'hui je ne pense à rien, je remettrais tout ça a demain. Et tu remets tout ça a demain, Rubis.

« Regarde-la, sensuelle, charnelle. »

T'as un côté mystérieux, Rubis. Comme si les gens étaient capables de voir. De voir que tu caches beaucoup de choses. Mais tu continues d'éviter ces gens-là, Rubis. Quand ils posent trop de questions, ils deviennent une gêne. Toi, ouais toi t'as envie de rester une gamine, une femme légère encore un moment. Alors derrière tes lèvres maquillées, tes orbes colorés, tu joues à un autre jeu, Rubis. T'es une fille cool. T'es une fille sans prise de tête. T'es une fille volage. T'es un oiseau qui s'en va quand les gens tendent les mains trop près. T'as un petit côté solitaire. T'as un petit côté garce. T'es une caractérielle dans l'âme. T'es un colérique au final. T'es surtout une maladroit. Ouais Rubis, t'es bien capable de te casser la gueule sur une simple marche. Et bordel, t'a aucun sens de l'orientation. Au départ c'était dur pour toi ici. Parce que putain, t'était toujours paumée.

« Regarde-la, ce double masque, celle qui se ment à elle-même, elle t'offre la femme fatale. »

{Séductrice ; Posée ; Caractérielle ; Colérique ; Intenable ; Sincère en général ; Émotive ; Expressive ; Libre ; Jalouse ; Possessive ; Vulgaire ; Volage ; Solitaire sur les bords ; Se ment à elle-même ; Spontanée ; Maladroite ; Flemmarde ; Rieuse ; Joviale ; Festive ; Fumeuse ; Buveuse ; Un poil garce ; Une part hypocrite ; Un côté mesquine ; Hargneuse ; Bagarreuse ; Aucun sens de l'orientation ; Aime les comics ; Joue de la guitare ; Adore les tatouages -c'est une passion- ; Aime les cafés vanilles ; Adore les cookies ; Grosse mangeuse -elle fait parfois des concours de bouffe- ; Chante souvent ; Danse tous les matins en se levant pour se motiver ; Joueuse ; Grande collectionneuse de peluches ; etc... Une contradiction. Une humaine.}
mon avatar

histoire

Poupée de luxe

« Pourquoi ? »

Quand est-ce que tout ceci a commencé, Rubis ? Quand les hommes ont commencé à aller et venir chaque soir dans ta vie, te payant pour coucher ? C'est vague finalement à présent où tu espères simplement oublier. Oublier qu'un soir tu as ingurgité trop de drogues à ton insu et que les choses ont dérapé.

Rubis, Rubis, tu te souviens de ta vie ?
Oui, tu te souviens très bien, de cette vie ordinaire que tu menais, Rubis. De cette famille monoparentale dans laquelle tu vivais. Ta mère avait déserté le foyer lorsque tu avais dix ans, parce que les choses ne pouvaient plus continuer ainsi. Pourtant tu l'as voyais régulièrement chaque week-end. Finalement, tu n'as jamais été déboussolée par tout ceci, tu as simplement accepté les choses ainsi. Tant que tu pouvais la voir, Rubis, cela te convenait. Il y avait une certaine paix, une certaine sérénité dans ce quotidien. Tes parents étaient gentils avec toi, sans trop te gâter, ils te laissaient vivre librement en imposant des règles que tu jugeais justes. Non, ils ne te bridaient pas. Rubis, tu voyais ton avenir sereinement avec plein d'espoir et d'envie.
Mais les événements ne se déroulent pas toujours comme on le souhaiterait cependant.

Rubis, Rubis, tu te souviens de tes amis, de ton adolescence ?
Une bande d'amis, tu appréciais ces moments en leur compagnie. Agréables et amusants, doux et appréciables, rien ne semblait pouvoir te toucher plus que nécessaire. Évidemment il y avait parfois de la souffrance, en amour comme en amitié, mais tu savais. Oui tu savais, Rubis, que dans la vie, dans ce monde il y avait des gens bien plus à plaindre que toi. Alors droite et fière, tu relevais simplement la tête sans sourciller pour recommencer à avancer. Ta mère te conseillait bien souvent sur le chemin à suivre, la voie à emprunter et ton père. Ton père était adorable bien que souvent très occupé à travailler, mais tu ne lui en voulais jamais. Tu comprenais tout bonnement. Adulte et mature, tu étais quelqu'un qui bossait pour réussir dans la vie tout comme lui l'avait fait. Il y avait souvent des sorties pour se libérer l'esprit. Comme tous les jeunes, tu vivais toi aussi, Rubis. Dans les limites évidemment pour ne pas te retrouver à vomir tes tripes sur le bas côté, mais tu buvais, tu rigolais, tu t'amusais.
Jusqu'à ce fameux jour, Rubis.

Rubis, Rubis, tu te souviens encore de cette soirée ?
A vrai dire tu ne sais plus trop à présent. Comment tout ceci est arrivé, comme ce verre était venu jusqu'à toi. Ce n'était pas la première fois qu'un homme t'offrait une bouteille, un verre. Du haut de tes dix-neuf ans, tu étais si belle, Rubis. Une belle femme en devenir et prometteuse dans le monde du travail. Tu n'étais pas assez vigilante il faut croire. Et ton monde a basculé aussi simplement que cela. La drogue. Les souvenirs qui n'existent plus. Le viol. Et la réalité ensuite. Tu étais trop crédule ou bien trop lâche pour porter plainte le lendemain, alors tu t'es enfermée dans un silence sans fin. Un silence qui existe toujours aujourd'hui.
Parce que tu ne pouvais pas parler, que tu ne le peux toujours pas.

Rubis, Rubis, pourquoi tu es devenue ainsi ?
L'alcool, les sorties, le laissé aller, les amis qui disparaissaient, qui s'enfuyaient simplement. Quelque part tu as beaucoup perdu à te taire et tu ne le sais que trop bien. Les professeurs ne pouvaient plus t'aider à te relever alors tu as loupée ton année. Ton père ne comprenait pas pourquoi tu avais fui la maison pour vivre seule, pour finir ainsi. Ta mère t'engueulait souvent à cause de tout ceci, de tes écarts soudains. Alors tu avais fini par craquer et aujourd'hui tes relations avec tes parents sont difficiles. Parce qu'ils ne savaient rien, qu'ils ne savent toujours rien. Tu aurais simplement pu tomber bien bas sans finir ainsi, mais encore une fois, Rubis, tu étais trop crédule.
Alors on a profité de ta faiblesse, de toi.

Rubis, Rubis, cet homme ne t'a pas laissé le choix, n'est-ce pas ?
Les dettes, les frais exorbitants de ta vie malsaine t'ont conduit jusqu'ici, Rubis. Tu n'avais plus le choix que de rembourser comme tu pouvais. Et comme tu pouvais a fini ainsi. Prostituée. À vingt ans c'est ce que tu es devenue. Après trois ans de galère, de dégoût, de peur tu as fini par rembourser tes dettes aux autres, mais pas à lui. Alors Rubis tu es toujours enfermée à présent. Aujourd'hui encore tu ne peux fuir. Chaque jour se ressemble et s'envole sans toi. Les hommes profitent simplement de ta misère. Pourtant Rubis, tu vis assez bien pour être propre sur toi et belle, assez pour te nourrir correctement. Dans ce monde à présent, tu es presque considérée.

Considérée comme une poupée de luxe.

Rubis, Rubis, parfois tu crois voir des choses, pas vrai ?

Des âmes vagabondent la nuit, tu as l'impression que ces gens disparaissent au petit matin. Toi qui vis la nuit, tu vois souvent des gens avec cette aura, mais tu ne sais pas si tu as raison ou si tu te fais des idées.

Behind the screen

parce que j'suis une banane

Slt. Déjà, je vous aime pour commencer. Le contexte est cool et le forum est dark, j'aime bien les couleurs sombres. Bref voilà pour ça ♥ ensuite, vous pouvez m'appeler Void, j'ai bientôt 23 ans et je cherche un endroit pour jouer Rubis depuis un moment. Je tiens à vous rassurer que malgré son métier, je compte absolument pas être le genre de membre à faire que du rpQ toute la sainte journée ! Je ne suis pas comme ça du tout. C'est juste que je veux explorer ce que je pourrais jouer et découvrir en jouant une prostituée. Bref. c'est tout pour moi lovu lovu ♥
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Message Mer 25 Jan - 18:35
Bienvenue ♥ La première Humaine

Pas de problème pour la prostituée, on est NC -16, après oui effectivement, merci de ne pas faire que du rpQ tout le temps :) en plus d'être redondant, c'est pas forcément agréable (même si c'est autorisé bien entendu, en hide de préférence) c'est gentil d'y penser en tout cas !

Bonne chance pour ta fiche, ça commence déjà très bien :3 si tu as la moindre question n'hésite pas, pareil si tu souhaites un délai supplémentaire ! Bon courage ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Message Ven 27 Jan - 19:16
Merci Eva ♥

J'ai terminée ma fiche. Alors, j'espère ne pas avoir fait de bourde vis-à-vis de l'univers et j'espère que le format de mon histoire ne vous dérange pas. Si c'est le cas, je changerai parce que ce n'est pas forcément très explicite. En général il y a l'essentiel pour comprendre, donc voilà !
Bref bonne lecture ♥
Revenir en haut Aller en bas
Message Ven 27 Jan - 20:34
Parfait pour moi ♥ je te valide ! J'ai bien aimé lire l'histoire et la façon dont tu racontais ♥


Validé


Maintenant que ta fiche est terminée, tu peux aller faire un tour ICI pour faire une demande de rp, LA pour écrire les relations de ton personnage, et PAR ICI si tu es sentimental et qu'écrire dans un journal c'est ton truc. Et si tu veux poster un scénario pour ton personnage, c'est JUSTE LA.

On espère que tu passeras de bons moments sur MoS et que tu t'y plairas ♥
Si tu as la moindre question n'hésite pas à t'adresser au staff, il se fera un plaisir de te répondre. Tu peux contacter EVA ou REN à tout moment de la journée.

Au plaisir de rp avec toi ♥
© PRIDE SUR LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rubis, caniche naine abricot, 10 ans -cani seniors
» Rouge comme les rubis.
» Rubis Aphrodite
» LE RUBIS
» [À LOCK][DON] Code démo pokemon rubis oméga saphir alpha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Melancholy of Souls :: Et puis... la lumière :: Feuille d'appel :: Abandonnés/Archivées-